Laboratoire

Présentation :

Le Laboratoire de recherche sur les cultures anglophones (LARCA UMR 8225) est une unité mixte Université de Paris-CNRS qui rassemble des spécialistes du monde anglophone (histoire politique, sociale et culturelle ; littérature et idées ; art et culture visuelle).

Associé à l’UFR d’Etudes anglophones et à l’Université de Paris, toutes deux fondées sur l’interdisciplinarité, le LARCA défend et pratique cette interdisciplinarité :

  • par le va-et-vient entre les catégories traditionnelles des études LCE, « littérature » et « histoire » ;
  • par le jeu d’une approche historique des faits culturels du monde anglophone, mais aussi d’une approche fine, textuelle ou formelle, ancrée dans la langue anglaise, des objets et questions (y compris historiques) qui entrent dans son champ ;
  • par de fortes concentrations sur des domaines transversaux comme la culture visuelle et matérielle, les études sur les « premières modernités » ou les imaginaires contemporains.

Les membres du Larca :

Le LARCA accueille :

 

Ce qui en fait l’une des plus grosses unités françaises en études anglophones.

Axes et traverses de recherche :

Le LARCA a enrichi sa structuration interne en développant cinq axes et cinq « traverses » ou thématiques transversales.

Axes :

 

Traverses :

 

L’équipe du Larca

Direction :

Administration :

  • Corinne Hamel – Responsable administratif de l’UMR
    Pilote et exécute la politique organisationnelle, administrative, financière et logistique de l’Unité.

Soutien à la recherche :

  • Karl Gosselet – Ingénieur de recherche
  • Isabelle Marchand – Chargée de communication web de l’UMR

Le Conseil du Larca

Le Conseil de laboratoire est présidé par la directrice d’unité Cécile Roudeau, assistée du directeur adjoint Jean-Christian Vinel.

Revues :

Le Larca soutien et participe à deux revues :

  •  Interfaces, éditée par the College of the Holy Cross (Worcester, Mass., USA), Université Paris Cité (France), et Université de Bourgogne-Franche-Comté (UBFC, France).
    C’est une revue illustrée qui prend pour champ l’interface, la surface de partage, entre deux moyens d’expression différents mais connexes : l’image et le langage. Cette interface a déplacé ses marques parce que l’image mobile des médias s’est coulée dans le temps comme le langage. Avec lui. Mais ce nouveau partage n’abolit pas l’ancien. Il relance l’exploration de l’interface langage/image fixe.
  • Arts of War and Peace