Archives sonores de la poésie – Projet Émergence IdEx

Publié le 9 février 2021

Archives sonores de la poésie. Projet Émergence IdEx porté par Abigail Lang (2020-2022).

Apollinaire, “Le voyageur”, enregistré le 24 décembre 1913 par Ferdinand Brunot pour les Archives de la Parole, disque Pathé. https://gallica.bnf.fr

Le projet Archives sonores de poésie vise à inventorier, archiver, diffuser et analyser les fonds sonores et audiovisuels de poésie en langue française. Patrimonial et scientifique, le projet a vocation à créer le site de référence pour les archives sonores de poésie francophone et à organiser un champ d’études émergent.

Porté par l’IdEx d’Université de Paris et l’équipe projet ObTIC de Sorbonne Université, hébergé par Huma-Num, le site Archives sonores de poésie proposera des enregistrements audio et vidéo de lectures et d’entretiens ainsi que la documentation afférente. Il offrira également les ressources nécessaires à la compréhension de ces archives ainsi que des bibliographies et des catalogues des ressources disponibles. Tous ces documents seront pourvus de métadonnées moissonnables (web sémantique) et accessibles à la consultation et au téléchargement. Destinées aux chercheurs, aux enseignants, aux étudiants et aux amateurs, ces ressources renouvelleront les voies d’accès à la poésie. Le volet patrimonial du projet devra identifier et sauvegarder des fonds menacés mais aussi apporter une valorisation scientifique aux archives d’institutions culturelles de référence (Centre Pompidou, cipM, Ina, MAM Paris, bibliothèques, festivals…).

Le volet scientifique invite les études littéraires à repenser leur périmètre et leurs moyens en prenant mieux en compte les manifestations orales de la littérature. Il engage une réflexion approfondie sur l’écoute du poème, l’historique des styles de diction, la constitution d’archives, notamment en ligne. L’histoire de la poésie enregistrée (qui croise l’histoire des technologies et l’histoire culturelle) renouvellera celle de la poésie au XXe siècle. La recherche de méthodes à la fois qualitatives et quantitatives pour l’analyse de la voix parlée mobilisera des collaborations interdisciplinaires et internationales propres à nourrir une réflexion comparatiste. Elle donnera également lieu à des coopérations au sein de la faculté SH, avec la faculté de Sciences (LIPADE) et avec les service centraux (Service Commun de la Documentation, Centre des humanités numériques en construction). Le développement de fonctions d’annotation collaborative des ressources contribuera à faire évoluer les pratiques de lecture et d’écriture académique.

 

mots-clés : humanités numériques ; patrimonialisation ; partenariat recherche-culture ; histoire de la poésie enregistrée ; analyse de la voix parlée ; littérature et technologie ; évolution des pratiques de lecture et d’écriture académiques ; recherche fondée sur la pratique ; collaboration structurante.