« Pour un renouvellement de l’histoire de la colonisation » – Camille Lefebvre (CNRS) and Daniel Foliard (LARCA/Université de Paris) – Peripheral Knowledges Seminar / History Seminar

Posted on February 11, 2022

11 February 2022 - 12 h 00 min - 14 h 00 min


This second session of the “Peripheral Knowledges” 2021-22 Seminar will take place online on February 11, 2022, noon-2pm. The seminar invites Camille Lefebvre (CNRS) and Daniel Foliard (LARCA/Université de Paris) to talk about the question of renewing the history of colonization. 

L’histoire du Sahel et du Sahara central du XVIIIe au XXe siècle constitue le principal champ d’investigation de Camille Lefebvre. Titulaire en 2008 d’une thèse d’histoire de l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, elle intègre en 2010 comme chargée de recherche l’Institut des mondes africains (Imaf). Spécialiste de l’Afrique de l’Ouest, elle a mené de nombreuses missions au Niger. Ses travaux, traitant des frontières, des pratiques de l’espaces et de la construction des savoirs géographiques, contribuent à la fois au développement des connaissances sur ces régions du monde et au renouvellement de l’histoire de la colonisation. Issu de son travail de thèse, l’ouvrage Frontières de sable, frontières de papier. Histoire de territoires et de frontières, du Jihad de Sokoto à la colonisation française du Niger, XIXe-XXe siècles, qu’elle publie en 2015 est unanimement salué par ses pairs. Camille Lefebvre poursuit des recherches ancrées dans les terrains saharo-sahéliens, marquées par une attention aux manières locales de dire et de penser le monde et s’intéressant dans un même mouvement à l’histoire des XVIIIe et XIXe siècles et à celle de la colonisation au XXe siècle. Elle est par ailleurs membre du comité de rédaction des Annales et rédactrice en chef adjointe de la revue Afriques. Débats, méthodes et terrains d’histoire.

Daniel Foliard est Professeur des Universités (LARCA, Université de Paris). Il travaille sur l’empire britannique (19e-première moitié du 20e siècle) dans une perspective transimpériale et globale en portant une attention particulière sur les archives visuelles. Ses deux monographies, Dislocating the Orient: British Maps and the Making of the Middle East, 1854-1921 (Chicago: Chicago University Press, 2017) et Combattre, punir, photographier. Empires coloniaux, 1890-1914 (Paris: La Découverte, 2020), portent respectivement sur la cartographie et la photographie. Ses projets de recherche actuels visent à explorer l’articulation entre la “vision distante” rendue possible par la computation et des lectures fines des images dans le cadre d’une histoire de la photographie de conflits.

Registration required: https://u-paris.zoom.us/meeting/register/tZEqcOiqqTIpE9UP-NTjYd0b6_ehWExpCYJ1

More information on the speakers’ research: https://drive.google.com/drive/folders/1BD4yM0E1ZCG3dfHYBeg-CRR6OVrAeaIV?usp=sharing

More information on the seminar: https://mhma.hypotheses.org/881

<< Feb 2024 >>
MTWTFSS
29 30 31 1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 1 2 3

News

Twitter @LarcaParis