Portrait d’Anaïs Le Fèvre-Berthelot, Maîtresse de Conférences en études états-uniennes, en délégation cette année au Larca

Publié le 23 octobre 2023

Quel est votre parcours ?

J’ai fait des études d’anglais à l’ENS Lyon après deux années de prépa littéraire. Pendant ma formation j’ai passé deux ans aux États-Unis, dans le Maine et à New York. J’ai passé l’agrégation avant de m’inscrire en thèse à la Sorbonne Nouvelle pour poursuivre un projet entamé en master sur la représentation des femmes dans les séries télévisées étatsuniennes. Je suis maîtresse de conférences à l’université Rennes 2 depuis 2016, j’y enseigne l’histoire et la culture des États-Unis mais aussi les études sur le genre et les médias.

Sur quoi portent vos recherches ?

Je me suis penchée dans ma thèse sur les questions de représentations du genre et des discours féministes dans les médias audiovisuels américains et plus particulièrement dans les séries télévisées. J’ai analysé l’émergence des voix off féminines dans les fictions télévisées et la représentation des femmes à l’écran et dans les coulisses. Ce travail a été publié aux PSN en 2020.
Plus largement, mes recherches portent sur le concept de voix, dont la richesse permet d’interroger les questions d’énonciation au sens politique du terme autant que la définition des identités individuelles et communautaires en rapport avec des industries médiatiques en plein bouleversement. C’est en continuant d’explorer ce concept que je me tourne désormais vers l’expression des voix minoritaires à la radio.

Quels sont vos projets pour cette année de délégation ?

Je suis très heureuse d’avoir obtenu une délégation et de pouvoir participer aux activités du LARCA cette année. Dans le cadre de cette année de délégation, je travaille à un projet d’histoire des médias qui porte sur la radio municipale new-yorkaise au vingtième siècle. Cette radio est unique dans l’histoire des États-Unis et permet d’aborder des questions liées aux médias et à la politique locale ainsi qu’à la spécificité des médias publics aux États-Unis, mais aussi d’interroger la représentation des voix minoritaires. Cette année il s’agit d’abord de lire et de constituer mon corpus (extraits sonores, archives de la radio, archives presse…), notamment grâce à un séjour de recherche prévu au printemps 2024. Je vais aussi bénéficier de la dynamique collective du LARCA grâce aux séminaires Histoire du Politique et Genres et Sexualités.

 

 

Anaïs Le Fèvre – Berthelot a publié l’ouvrage Speak Up – Des coulissses à l’écran, voix de femmes et séries américaines à l’orée du XXIe siècle en 2020.

    << Fév 2024 >>
    lmmjvsd
    29 30 31 1 2 3 4
    5 6 7 8 9 10 11
    12 13 14 15 16 17 18
    19 20 21 22 23 24 25
    26 27 28 29 1 2 3

    Actualités

    Twitter @LarcaParis