Il n’y a pas assez de feuilles – Susan Howe

Publié le 5 novembre 2021

Cazé Antoine

Susan Howe - Traduction & postface d’Antoine Cazé

Editeur : Ypsilon

Parution : 05/11/2021

Nombre de pages : 256

>> Lien éditeur

RésuméTable des matièresCritiques

Saisir un double mouvement, du poème vers ­l’histoire et de la vie vers la littérature, pour entrer dans des espaces qui s’imbriquent et nous font traverser l’Océan et la Guerre, c’est l’enjeu de ce livre. Face à une langue intimement attachée à ses origines et à ses littératures anglo-saxonnes, l’écoute se fait attentive et le regard alerte pour capter le plus grand nombre d’accords possibles. Ainsi les poèmes de Susan Howe nous plongent dans un état imaginaire du ­langage, où les liens sont à la fois détruits et réinventés ; la ­lectrice et le lecteur doivent alors reconstituer les articulations et abandonner les conventions, ne pas se fier aux lieux communs mais avoir foi en une langue à reconquérir.

« Je crois qu’en murmurant simplement des mots dans un ordre spécifique il se produira quelque chose par un chemin associatif au niveau de la vie. »

Lire un extrait : http://ypsilonediteur.com/fiche.php?id=185

<< Oct 2021 >>
lmmjvsd
27 28 29 30 1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31

Actualités

Twitter @LarcaParis