“Northanger Abbey”, tasse de thé, château hanté et mansplaining – Frédéric Ogée – France Culture

Publié le 20 février 2023

Comment dénoncer la violence des relations nauséeuses entre les sexes à la fin du 18ème siècle ? Par la fiction ! Jane Austen, parodiant le roman gothique alors en vogue en Angleterre, s’empare de sa plume et écrit « Northanger Abbey », qui paraîtra après sa mort.

Avec Frédéric Ogée professeur à l’UFR d’études anglophones de l’Université Paris Cité

Northanger Abbey est le premier roman complet écrit par Jane Austen à la fin des années 1790, et c’est aussi l’un des moins connus aujourd’hui. Pourtant, c’est un livre riche de réflexion et de parodie, s’inspirant des romans gothiques alors en vogue en Angleterre et des romans sentimentaux, toujours pour critiquer les normes patriarcales et démonter le système de l’intérieur.
On y croise de longues robes, des salles de danse, une héroïne qui passe son temps à lire, des promenades à la campagne, mais aussi un manoir hanté avec la possibilité d’y croiser un vampire, et beaucoup d’hommes qui expliquent aux femmes ce qu’elles doivent dire et penser…

L’invité du jour :
Frédéric Ogée, professeur de littérature et d’histoire de l’art britanniques à l’Université Paris Cité, ses travaux et publications portent sur le long 18ème siècle, qui va de 1660 à 1851 (année de la mort de Turner et date de la première exposition universelle à Londres), et qui marque la naissance et l’affirmation de l’empire britannique

Écouter l’émission : https://www.radiofrance.fr/franceculture/podcasts/les-chemins-de-la-philosophie/les-chemins-de-la-philosophie-du-mercredi-20-avril-2022-7800424

    << Fév 2024 >>
    lmmjvsd
    29 30 31 1 2 3 4
    5 6 7 8 9 10 11
    12 13 14 15 16 17 18
    19 20 21 22 23 24 25
    26 27 28 29 1 2 3

    Actualités

    Twitter @LarcaParis