Portrait d’Hugo Bouvard – Maître de conférence en histoire et sociologie des États-Unis depuis septembre 2022

Posted on September 22, 2022

Hugo Bouvard  a été recruté en septembre 2022 en tant que maître de conférences en histoire et sociologie des États-Unis à l’Université Paris-Cité et au LARCA. Il nous présente son parcours ainsi que ses thématiques de recherche.

Quel est ton parcours ?

Je suis maître de conférences en histoire et sociologie des États-Unis à l’Université Paris-Cité et au LARCA depuis la rentrée 2022. Je viens de Guadeloupe, où j’ai fait toute ma scolarité jusqu’au baccalauréat. Arrivé à Paris pour mes études, j’ai suivi un cursus en sciences sociales, jusqu’à recevoir mon doctorat en science politique à l’Université Paris-Dauphine. Au cours de ma trajectoire, j’ai vécu un an en Caroline du Nord, à Durham, où j’ai enseigné le français à l’Université Duke, ainsi que trois ans à New York, où j’ai donné des cours de sciences sociales à New York University.

Peux-tu nous en dire plus sur ton travail de thèse et l’intérêt de la démarche comparative et sociohistorique appliquée à ce type de problématique ?

Ma thèse porte sur la représentation politique des minorités sexuelles, en France et aux États-Unis. En d’autres termes, elle couvre l’histoire des mobilisations, qui, depuis les années 1960, ont visé à accroître le nombre de gays et de lesbiennes dans les lieux du pouvoir, en particulier dans les partis politiques et les assemblées élues. La thèse propose également une sociologie du personnel politique minoritaire : j’ai travaillé sur le rôle que peut jouer une orientation sexuelle minoritaire dans les trajectoires et les carrières politiques d’élu·es à l’échelon local, ainsi que sur leur travail de représentation des intérêts de leur groupe d’appartenance.
Ici, la démarche comparative a notamment permis de dénaturaliser l’opposition galvaudée entre “universalisme” (français) et “communautarisme” (étasunien). J’ai montré que ces labels expliquaient moins qu’ils n’obscurcissaient une réalité plus complexe dans chacun des deux pays, une réalité faite de bricolages autour du degré de dicibilité dans l’espace public de ce rôle de “représentant des minorités sexuelles”.

Quels sont tes projets de recherche ?

Je continue à m’intéresser à ces thématiques mais, depuis la fin de ma thèse, je travaille sur les écrits autobiographiques d’hommes et femmes politiques. Il s’agit de comparer la façon dont diverses appartenances minoritaires – liées au genre, à l’ethnicité, à la religion, etc. – sont mises en récit dans ces ouvrages, que j’appréhende comme des stratégies de présentation de soi visant à construire une identité politique. Je souhaite également travailler sur l’évolution des modes de rencontre des minorités sexuelles, et en particulier sur les usages des petites annonces publiées dans la presse communautaire dans les années 1970 et 1980, un matériau que je trouve particulièrement riche et fascinant !

 

En savoir plus: la page d’Hugo Bouvard

    << Sep 2022 >>
    MTWTFSS
    29 30 31 1 2 3 4
    5 6 7 8 9 10 11
    12 13 14 15 16 17 18
    19 20 21 22 23 24 25
    26 27 28 29 30 1 2

    News

    Twitter @LarcaParis