T.S. ELIOT in Translations – Colloque international – Paris 13 et 14 octobre 2022

Publié le 4 août 2022

Toutes les informations : Home | Eliotintranslations (tseliotintrans.wixsite.com)

À l’occasion du 100e anniversaire de la publication de The Waste Land, le LARCA  invite la communauté des chercheurs sur le Modernisme, et tout particulièrement les spécialistes des études élotiennes, à débattre de leur réévaluation de l’œuvre et des idées de T. S. Eliot en Europe. À cet égard, nous nous intéresserons de près, mais pas exclusivement, au rôle de la traduction dans les processus de réception et de canonisation, c’est-à-dire, dans la formation et les réaménagements des canons littéraires et leurs effets sur la circulation des théories littéraires. De même, l’examen des processus de traduction et de leurs effets sur la réception littéraire pourrait éclairer à nouveaux frais la lecture, la critique et l’enseignement d’Eliot.

D’après sa correspondance, Eliot apparaît très soucieux de voir TWL, puis l’essentiel de son œuvre, traduite en langues étrangères, constituant ainsi ce qu’on appellerait un corpus traduit. Un tel corpus pourrait être appréhendé sous plusieurs angles : comme un vecteur et une mesure de la diffusion du Modernisme en Europe ; comme un agent façonnant la perception du Modernisme dans différentes aires culturelles et linguistiques ; comme une influence sur les productions culturelles dans les langues vernaculaires ; comme l’aboutissement d’une stratégie d’auto-canonisation.

Une évaluation du corpus traduit en tant que tel pourrait également soulever d’autres questions telles que : la localisation et l’analyse des relations spatio-littéraires entre le corpus traduit en différentes langues et les voyages/séjours d’Eliot, la géographie de son corps voyageur en quelque sorte ; l’appréciation de ce que la texture des textes cibles et des écarts par rapport aux textes sources disent d’Eliot, de son œuvre et de leur critique ; l’effet de la temporalité et du temps qui passe sur le corpus traduit et en retour sur les textes sources ; l’exploration des filiations, échos et résonances poétiques et esthétiques de la production d’Eliot sur ses lecteurs en anglais ou en traduction.